Le chef de Choeur

Fabrice Pénin , direction 2018 – 

Originaire de l’Orne, Fabrice Pénin intègre le Conservatoire de Musique de Caen où il étudie l’orgue, l’écriture et la direction de Choeur, le chant et la basse continue. A près l’obtention d’un prix d’orgue dans la classe de Lynne Davis Firmin Didot puis d’Errant Leprado il s’est dirigé vers la direction de Choeur d’abord à Caen dans la classe de Valérie Fayet puis dans celle de Régine Théodoresco à Rennes où il obtient le diplôme d’études musicales de cette discipline à l’unanimité. Il obtient son DE de direction d’ensembles vocaux en 2016.

Il a étudié le chant tout d’abord avec Jacques Bona, Katalyn Varkonyi, Norma Lopez et Anne Wartmann et obtient son D.E.M. de chant. En 2010, il crée l’ensemble vocal « le Madrigal de Condé-sur-Noireau ». Assistant à la maîtrise de garçons du Conservatoire pour l’année scolaire 2013/2014, il est sollicité de nouveau comme assistant pour l’opéra « Brundibar » donné au théâtre de Caen en mai 2015. Depuis 2014, le F.A.R. ( agence régionale musicale de Normandie) le fait intervenir auprès des choeurs pour des formations sur mesure ainsi que pour des projets ponctuels ( culture-justice au centre pénitentiaire de Caen). La fédération à Coeur Joie lui demande en novembre 2015 de prendre part au week-end « Sing’n’move » réunissant 100 jeunes. Il enseigne le chant dans deux écoles de musique de la région caennaise. En septembre 2018, il reprend la direction de l’ensemble vocal « EsperaCanto ».

Frédéric Grente , direction de 2015 à 2018
                                                                     Né à Evreux en 1972, il participe dès l’âge de 5 ans aux concours de chant du journal « Eure inter ». En 1981, il entre au conservatoire d’Evreux où il suivra des cours de formation musicale et de hautbois dans la classe tenue par Jean-François Lefebvre. Après une 3ème musicale au collège Paul Bert, il se dirige vers le Conservatoire National de Région de Rouen, où il passe le concours d’entrée avec succès.
Scolarisé en horaires aménagés au lycée Jeanne D’Arc, il y obtient en 1992 son baccalauréat F11 musique. Continuant ses études au CNR où il obtient sa médaille d’or de Hautbois et sa médaille d’or à l’unanimité de Musique de Chambre, il rencontre le chef de Choeur Jean-Louis Barbier et de là, revient à ses premières amours : Le chant.
Il devient au même moment le chef de la maîtrise de Notre- Dame de Lourdes. Jean-Louis Barbier le forme à la direction de choeur et le prend comme assistant au Centre d’Art Polyphonique de Rouen et au conservatoire de Rouen, où Frédéric Grente enseignera pendant un an, avant de prendre la place qui lui est proposée à l’école de musique de Petit-Quevilly. Au sein de cet établissement, il donne des cours de formation musicale et de chant choral, mais il est également intervenant en milieu scolaire via cette école.
Il participe à la mise en place, tant en chant qu’en assistant mise en scène, à plusieurs projets pour la scène nationale ou les transeuropéennes incluant la participation de collégiens, primaires et professionnels. Il donne aussi les cours de l’atelier rythmes et intonations destiné aux musiques actuelles, avec la participation des élèves de guitare électrique et basse, ainsi que toutes les formes de percussions. Egalement professeur de chant choral à l’école de musique de Malaunay, il y enseigne l’expression scénique au travers d’un atelier vocal basé sur la musique de variétés.
Il a dirigé l’ensemble vocal professionnel « Vox Europa » de 2007 à 2009, et vient également de monter un ensemble vocal  » Constellation »  qui travaille actuellement un répertoire basé exclusivement sur les musiques de films arrangées pour ensemble vocal a cappella ou avec piano.Pour ce chef de choeur reconnu, le chant choral est le moyen d’ouvrir la musique à toutes celles et ceux qui le désirent, sans même avoir besoin de la « connaître ». Sa devise : « Travailler sérieusement, mais sans se prendre au sérieux ! ».